L’Arche

L’originalité de L’Arche réside en particulier dans le fait que des hommes et des femmes avec ou sans déficience intellectuelle partagent leur vie ensemble. De façon souvent surprenante, les relations qui s’y développent transforment la vision du monde des uns et des autres. Depuis maintenant 50 ans, L’Arche offre à des personnes de tous horizons l’occasion de vivre en communauté, de partager un quotidien à la mesure de leurs dons et leurs capacités. À travers son histoire, L’Arche a changée le regard de milliers de gens. Fondée par le canadien Jean Vanier à Trosly en France en 1964, l’organisation est aujourd’hui présente dans plus de 40 pays, forte de 140 communautés. À L’Arche, chaque personne est une histoire sacrée et ce projet (et ses histoires!) en est une autre preuve.

« Se peut-il que les personnes brisées et négligées de notre société deviennent source de paix et d’unité, si les gens se tournent vers elles comme des frères et des sœurs, pour les accueillir, les servir et découvrir leurs dons? » Jean Vanier, fondateur de L’Arche

Jonathan Boulet-Groulx

me

Bonjour! Moi c’est Jonathan. Je me passionne pour les gens et leurs histoires, les plus grandes comme les plus petites. Ami des communautés de L’Arche depuis plus de dix ans, mon travail m’a amené à documenter la situation du handicap dans divers pays, et comment les sociétés marginalisent les personnes les plus fragiles.

Avec ce projet, je me fais plaisir! C’est à L’Arche que j’ai pris mes premières photographies, à L’Arche que j’ai découvert que l’on peut en apprendre beaucoup en se laissant toucher par les autres. 8 semaines pour redécouvrir 8 communautés et écrire 8 blogues (sans compter les centaines de photos), c’est le bonheur!

One thought on “Collaboration

  1. Catherine Poissonnier

    Bravo pour ton implication! Ma sœur Sophie vit à l’arche de Beloeil depuis plus de 25 ans. Elle y a trouvé un havre de paix et de sécurité. Je souhaite de tout cœur que ton blogue devienne  » viral ». L’Arche n’est pas assez connue et surtout, reconnue. J’ai un immense respect et admiration pour les différents intervenants qui oeuvrent au sein de l’Arche. Je me sens toujours ragaillardie après chacune des mes visites à L’Arche. Lâche pas, on sera nombreux à te suivre!

    Reply

Répondre à Catherine Poissonnier Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *